Blue Flower

Projet Educatif de Territoire

1ère réunion du Comité de Pilotage

Les éléments de la mise en œuvre d’un PROJET EDUCATIF TERRITORIAL tels qu’exposés lors de la réunion publique de lancement du 18 novembre 2014 ont été rappelés dans un premier temps.
Qu’est-ce qu’un Projet Educatif Territorial ?
ð  objectifs et principes
ð  les temps concernés
ð  La méthode et le calendrier
  • Premier temps : l’avant-projet
  • Deuxième temps : le projet
ð  Le fonctionnement
 
La Co-construction du Projet Educatif Territorial
ð  objectifs
ð  démarche
 
Circulaire n° 2013-036 du 20 mars 2013 publiée au BO n° 12 du 21 mars 2013
« Le projet éducatif territorial (PEDT), formalise une démarche permettant aux collectivités territoriales volontaires de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école, organisant ainsi, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs.
Ce projet relève, à l’initiative de la collectivité territoriale compétente, d’une démarche partenariale avec les services de l’État concernés et l’ensemble des acteurs éducatifs locaux.
À l’occasion de la nouvelle organisation du temps scolaire qui se met en place dans les écoles primaires à compter de la rentrée 2013, cette démarche doit favoriser l’élaboration d’une offre nouvelle d’activités périscolaires, voire extrascolaires, ou permettre une meilleure mise en cohérence de l’offre existante, dans l’intérêt de l’enfant. »
 
Objectifs et principes
  • Outil de coopération locale
  • Mobilisation des ressources locales
  • Organisation d’activités en complémentarité du S.P. éducation
  • Centré sur le temps périscolaire (mais possibilité d’extension)
  • Articulation avec les autres temps éducatifs
  • Respect des compétences des acteurs
  • Comité de pilotage avec tous les acteurs, coordonné par la collectivité
  • Garantie de la qualité et de la sécurité par les acteurs
  • Pas d’obligation pour les enfants mais possibilité d’accès indispensable
  • Engagement contractuel (Etat, collectivité, partenaires)
Les temps concernés
Le PEDT prendra en compte :
ð  la pause méridienne, sous réserve d’une mutualisation du service de restauration scolaire
ð  l’accueil du matin et du soir
ð  le mercredi et les vacances scolaires en coopération avec la CCSMT
 
Premier temps : l’avant-projet
ð  Le périmètre du territoire concerné : les 5 communes du RPI complétées des communes de la CCSMT qui fréquentent les services (Pouzay et Antogny)
ð  Le porteur du projet : Le RPI donc le SIEPVV
ð  Composition du comité de pilotage : le bureau du RPI élargi aux représentants des parents d'élèves (3), aux représentants des enseignants (3), aux représentants des personnels (3), aux représentants des associations (3), au représentant du collège (1) et de la CCSMT (1)
 
Deuxième temps : le projet
ð  L’état des lieux
ð  Les publics cibles et les modalités de leur participation
ð  Les objectifs et les effets attendus
ð  Les activités proposées
ð  Les tarifs des prestations
ð  L’articulation avec les éventuels dispositifs existants ;
ð  Les acteurs (services et associations) engagés ;
ð  La structure de pilotage (composition, organisation) ;
ð  Les modalités d’information des familles ;
ð  Les modalités d’évaluation (périodicité et critères)        
 
Le fonctionnement DU PEdT
Les intervenants
ð  Personnels d’animation, associations, bénévoles, parents
ð  Pour les ACM : qualification des équipes (R 227-12 et R 227-13 du CASF)
ð  Enseignants
 
Les locaux
ð  Les locaux du SIEPVV conventionnés avec la commune de Nouâtre
ð  Locaux et équipements scolaires (consultation du conseil d‘école)
ð  Locaux et équipements communaux
ð  Autres équipements (sécurité des déplacements) comme la piscine ou le cinéma
 
Les activités
ð  Accès pour tous les enfants
ð  Favorisent
  • Le développement personnel
  • La sensibilité
  • Les aptitudes physiques et intellectuelles
  • L’épanouissement et la vie en collectivité
ð  Cohérence et complémentarité
On appelle projet un ensemble finalisé d’activités et d’actions, entreprises dans le but de répondre à un besoin défini, dans des délais fixés et dans la limite d'une enveloppe budgétaire allouée. Le projet du SIEPVV a répondu aux questions suivantes :
Pourquoi ? favoriser le cursus de formation de chaque élève du RPI
Qui ? les élèves de l'école élémentaire et du collège de Nouâtre
Quoi ? développer les actions en coopération avec l'école et l'ALSH
Où ? par une utilisation des infrastructures locales et des potentiels éducatifs en ciblant prioritairement la natation et le développement du numérique
Quand ? mise en œuvre à la rentrée 2015
Comment ? coordination des groupes de réflexion autour du diagnostic et des orientations qui seront définies
Combien ? autour de 2000 € pour financer l'accompagnement opéré par la ligue de l'enseignement
 
Les objectifs du SIEPVV
ð  Mettre en place un PEDT dans une démarche de concertation
ð  Assurer une continuité éducative de qualité pour les enfants
ð  Adopter une démarche de coéducation rassemblant tous les acteurs
ð  Mobiliser la communauté éducative
 
La démarche de construction du PEdT
ð  Élaboration d’un diagnostic partagé
ð  Recensement et description de l’offre éducative
ð  Articulation avec les dispositifs existants (PEL, projets d’école)
ð  Identification des pratiques et des besoins des enfants, parents, acteurs éducatifs
ð  Prise en compte des atouts et contraintes du territoire
ð  Formulation de plans d’actions opérationnels
ð  La structuration institutionnelle (comité de pilotage, commissions thématiques)
ð  Les temps, espaces et contenus éducatifs
ð  Les acteurs impliqués
ð  Les modalités d’information et de communication
ð  Le développement des partenariats
ð  Elaboration du document de synthèse
ð  Les enjeux éducatifs du territoire
ð  Les objectifs du projet
ð  Les actions opérationnelles
ð  Les besoins de formation
ð  Les modalités d’évaluation
 
« Proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité »
Cette finalité fixée par le législateur induit que l’évaluation des compétences constitue un vecteur porteur de la démarche du PEdT. Qu’elles relèvent du cognitif, de la citoyenneté ou du développement personnel, les compétences contribuent à l’épanouissement et au 100% de réussite de chaque parcours.
Le comité de pilotage a pour intérêt de favoriser la communication et la définition du champ d’action de chaque professionnel ou bénévole. Cette instance permet de dresser un état des lieux, de prendre en considération tous les paramètres et la spécificité du territoire avant d'entamer la rédaction du projet. Dans la perspective de recenser les diverses structures d’accueil et les données chiffrées traitées par chacune d’elle, il est demander aux différents partenaires de faire parvenir au SIEPVV :
ð  Les données et leurs évolutions de l’accueil de la petite enfance sur le territoire du PEdT (CCSMT)
ð  Les données et leurs évolutions de l’ALSH sur le territoire du PEdT (CCSMT)
ð  Les données et leurs évolutions de l’accueil école maternelle et élémentaire sur le territoire du PEdT. (Education Nationale)
ð  Les données et leurs évolutions de l’accueil collège sur le territoire du Pdt. (Education Nationale)
ð  Les données et leurs évolutions de l’accueil périscolaire sur le territoire du PEdT. (SIEPVV)
ð  Les données et leurs évolutions de l’accueil extra scolaire
ð  Les PEL et CEJ qui couvrent tout ou partie du périmètre du PEdT (CCSMT)
Un recensement exhaustif sera également établi des lieux d’accueil culturels et sportifs :
ð  Les activités du gymnase de Nouâtre et les associations qui l’utilisent
ð  Le centre équestre de Pouzay
ð  L’atelier poterie de Sainte Maure
ð  Le centre de la mémoire de Maillé
Quelques pistes prioritaires sont évoquées
ð  Le numérique
ð  La citoyenneté
ð  La natation
Enfin il est rappelé la lettre du Président du Conseil général qui demande que l’organisation des horaires scolaires soient revue pour l’année 2015/2016
 
L’écriture du PEDT
Après un diagnostic précis, le PEDT doit prendre en compte l'ensemble des temps éducatifs de l'enfant.
Il ne s'agit pas de proposer une organisation du temps morcelée entre scolaire et périscolaire, mais bien d'avancer des objectifs éducatifs globaux. 
Ce PEDT doit tout de même faire état du choix du syndicat en matière d'organisation de son temps périscolaire.
Le SIEPVV est l’organisateur et détermine quels intervenants pourront être sollicités et à quel titre, l'organisation de ces temps et leur financement, le coût global et les moyens humains et matériels.
 
Indicateurs Démarche et outils Relais et ressources
Définition du projet politique PEL, CEJ, Projet d’école, Projet établissement Conseiller CAF, Enseignants
Mobilisation des partenaires

Création d’un comité de pilotage

Définitions des objectifs du comité

Groupe d’appui départemental
Identifier le public et les besoins

Enquête parents d’élèves

Bilan de l’accueil périscolaire

Association parents d’élèves

Association éducation populaire

Identifier le territoire concerné

Identifier les accueils existants

Identifier les secteurs concernés

CCSMT

Service Education jeunesse

Mettre en avant les valeurs partagées

Projet éducatif PEL, CEJ

Projet d’accueil périscolaire

Conseiller CAF, Enseignants
Définir le mode de consultation et de communication Comité de pilotage
Etablir les objectifs éducatifs et les effets attendus

Enquête parents d’élèves

Consultation des acteurs éducatifs

Comité de pilotage
Identifier les leviers et les freins

Fréquentation, transports

Horaires, recrutement du personnel

Conseiller CAF, Enseignants, CG, com

com

Articuler avec l’existant

PEL, CEJ, Projet d’école et d’établissement,

extra scolaire

Conseiller CAF, Enseignants, CG, com com
Proposer une organisation / emploi du temps

Diversité et activités

Respect des rythmes et cohérence

Comité de pilotage
Choix du mode de gestion Consultation des organisateurs d’accueil, délégation de service public Comité de pilotage
Budgétisation

Définition charges et recettes

Formulation d’une demande d’aide

Choix de la gratuité ou non

CAF

Constitution des équipes d’animation

Règlement/encadrement/formation

Estimation du nombre d’enfants

Taux d’encadrement et de qualification

Déclaration d’accueil

Soumettre le projet

Rédaction du projet local

Outil d’aide à la rédaction

Présentation

Comité de pilotage

DSDEN

Déclaration des accueils et locaux

Identification des locaux

Commission de sécurité

Avis PMI

Définition du calendrier de mise en œuvre Calendrier scolaire et organisation des horaires péri et extra scolaire Conseiller CAF, Enseignants
Diffuser du projet éducatif
Définition des critères d’évaluation

Cohérence sur l’année

Respect des rythmes

Qualité des activités

Qualité de l’encadrement

Bénéfice pour les enfants

Comité de pilotage
 
Les proposition de la Ligue de l’enseignement dans son accompagnement du Pedt du SIEPVV
Actions Formalisation SIEPVV FOL37 Contribution FOL37
Présentation aux élus SIEPVV 1 Réunion Pilote Prépa et animation
Information   sur territoire 1 Réunion Pilote Particip

1er Comité de Pilotage :

mise en place, méthode et organisation

1 Réunion +1CR Pilote Particip Prépa et animation
Collecte des données Pilote
Entretiens complémentaires avec acteurs éducatifs Particip En Option
2ème Comité de Pilotage :
Synthèse des données 1 Note Pilote Particip Relecture et approbation
Atouts, Manques, Axes prioritaires, Définition des actions complémentaires, Plan Pedt 1 Réunion +1CR Pilote Particip Prépa, animation , relecture
Actions pour élaboration PedT Réunions Partic Particip

1 Réunion et notes ;

+ 1 en option

Premieres Redactions du Pedt et envoi au comité Partic Particip Rédaction partielle

3ème Comité de pilotage :

Bilan des actions, lecture et remarques Pedt, validation du Pedt

1 Réunion + 1CR Pilote Particip Prépa, animation, relecture
Presentation EN et DDCS Pilote Particip
Rédaction finale du Pedt Partic Particip Rédaction partielle
Présentation Pedt aux acteurs du territoire 1 Réunion Pilote Particip animation
Convention avec EN et DDCS : envoi, remarques et signature 1 réunion Pilote Particip

4ème Comité Pilotage :

Bilan de la rentrée, modifications,….

1 réunion Pilote

5ème Comité de Pilotage :

Evaluation à mi-année

Eléments de diagnostic déjà communiqués
Le bilan du projet d'école
Du BILAN à L’ÉLABORATION du PROJET d’ÉCOLE 2014-2017
AXE 1 FAVORISER LA RÉUSSITE DE TOUS LES ÉLÈVES
Concernant les parcours des élèves
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer
Le RPI permet une majorité de classes à niveau simple et d’équilibrer le nombre d’élèves par classe. Réduire le taux de maintien en Cycle 2.
Concernant les résultats des élèves au regard des indicateurs
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer
Concernant les dispositifs d’aide aux élèves
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer

De bons dispositifs d’aides pour les élèves en légères difficultés.

L’aide personnalisée a bien fonctionné.

Bonne utilisation de l’ordinateur ou du TBI comme outil de remédiation.

RASED incomplet :

Pas de maître G pour les élèves en difficultés liées au comportement et à la psychomotricité.

Manque de disponibilité de la psychologue scolaire et du médecin scolaire.

Concernant les démarches d’apprentissage des élèves (explicitation des procédures, traitement des tâches complexes, interactions entre élèves, … « mieux apprendre »)
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer
AXE 2 TRAVAILLER EN ÉQUIPE POUR ASSURER LA CONTINUITÉ DES APPRENTISSAGES DE LA MATERNELLE AU COLLÈGE
Concernant la construction d’outils communs (programmations, démarches d’enseignement, …)
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer

Mise en place d’outils communs de cycles : décloisonnement en découverte du monde, sous-mains évolutifs selon les cycles, mise en place de progressions par domaine et par cycle…

Rapprochement entre les 3 écoles du RPI pour faire la liaison entre les CP (de Nouâtre et Maillé) et les CE2 (de Maillé et Marcilly).

Concernant les modalités de liaison entre enseignants et entre les classes
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer

Stabilité des équipes.

Décloisonnement.

Rencontres inter-écoles très difficiles.
AXE 3 CRÉER UN CLIMAT SCOLAIRE FAVORABLE AUX APPRENTISSAGES ET A L’ÉPANOUISSEMENT DES ÉLÈVES
Concernant la citoyenneté
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer
Développement des compétences civiques à travers le sport : respect des règles, coopération, responsabilité. Apprendre à porter secours.
Concernant l’ouverture culturelle, sportive et numérique
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer

Financement de quelques sorties culturelles grâce à la communauté de communes.

Bibliothèque municipale (C2 et C3).

Achat de livres sur un thème donné ou sur un même auteur.

Rencontre avec différents auteurs (d’albums, de BD…).

Participation à « l’Opération coups de cœur » et école et cinéma.

Rencontre sportive au sein du RPI

Intervention Prim foot en C2 et C3.

Création d’un gymnase à Nouâtre.

Mise en place d’au moins un TBI dans chaque école du RPI.

Absence de bibliothèque pour le C1.

Promouvoir la littérature jeunesse en remettant en place la quinzaine du livre.

Transport trop onéreux en milieu rural.

Accès aux sites culturels difficiles (expositions, musées…) lié à la distance.

Faire une rencontre sportive avec d’autres écoles.

Mettre un TBI par classe et des ordinateurs portables ou tablettes tactiles pour une classe.

Concernant l’articulation entre le projet d’école et le périscolaire
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer
Concernant les relations avec les parents
Bilan du projet d’école précédent Points à faire évoluer

Présentation d’une rencontre contée devant les parents.

Mise en place d’un cahier de liaison.

Tenue d’équipes éducatives permettant d’établir un lien avec eux.

Demande régulière pour avoir des accompagnateurs lors des sorties culturelles ou au gymnase de Nouâtre.

A la lecture du document, il est demandé que ces données d’appréciations en termes de bilans et de perspectives soient complétées par les données chiffrées en termes d’effectifs et d’évaluation.
Les statistiques de la population scolaire du collège de Nouâtre
Parmi les données chiffrées, les membres du comité de pilotage observent que le pourcentage d'élèves en retard d'un an et plus à l'entrée en 6ème en 2014-2015 est de 12,5%, soit deux points et plus supérieur aux moyennes départementale (10%), académique (10%) et nationale (10,5%).
Une observation est portée sur le fait que les élèves qui relèvent d’un enseignement adapté doivent être maintenus dans les cycles pour pouvoir prétendre à bénéficier de structures particulières. Il y a sur ce point un rapprochement à faire avec les politiques territoriales menées autour de la famille afin de prendre en compte la fracture sociale qui existe également en milieu rural de ces foyers en difficultés auxquels la typologie du territoire rend parfois très difficile l’accès aux services sociaux.
Ajoutons à cette remarque que la répartition des catégories socio-professionnelles des élèves du collège affiche 54,1% de la catégorie « ouvriers  et inactifs », dont on peut déplorer ce lamentable amalgame verbal, alors que les moyennes départementale , académique et nationale sont respectivement de 31,4%, 36,9% et 35,3%, soient 20 points de moins que la moyenne du collège de Nouâtre.
 
L’indicateur relatif aux % d’élèves boursiers interroge face aux données précédentes
Pourcentage de titulaires d'une bourse de collège 2011 2012 2013
% de boursiers de l'établissement 24,8 27 27,4
% de boursiers de l'académie 22,4 23,2 23,3
% de boursiers France 27,8 27,6
La séance est levée à 21 heures 45
 
En annexes jointes