Blue Flower

Les travaux des instances du territoires

L'organisation du temps scolaire relève d'une procédure établie par le code de l'éducation que résume le tableau suivant :

POTS SIEPVV 2017 2020 4

 

Les documents chronologiques suivants permettent sur suivre le fil des travux des instances du territoire éducatif

  1. Conseil d’école du 20 mars 2014
  2. Conseil d’école du 18 octobre 2016
  3. Bilan 2014/2017 PV conseil syndical du 16 janvier 2017
  4. Conseil d’école du 9 mars 2017
  5. Conseil d’école du 6 avril 2017
  6. Validation des horaires par le DASEN le 13 avril 2017
  7. Lettre DASEN juin 9 juin 2017 rythmes
  8. Lettre région 15 juin 2017 organisation transports 2017/2018 WORD
  9. Conseil d’école du 15 juin 2017
  10. Conseil d’école du 7 juillet 2017
  11. Remarques sur le compte-rendu du 7 juillet 2015
  12. Délibération de la commune de Nouâtre
  13. Validation des horaires par le DASEN du 13 juillet 2017
  14. Lettre région du 11 juillet 2017

On peut comprendre que dans la sphère de communication qui entoure l'action éducative sur le territoire du RPI les parents aient été, et sont peut-être encore désorientés.

La demande de réflexion sur l'organisation du temps scolaire formulée par le SIEPVV le 18 octobre 2016 a été refusée par les représentants de l'éducation nationale.

  1. Le SIEPVV a pris ses responsabilités et fait une proposition le 16 janvier 2017 pour apporter des solutions au bilan négatif des années 2014-2017.
  2. La proposition a été examinée par le conseil d'école le 9 mars et repoussée à un conseil d'école du 6 avril au cous duquel la proposition du SIEPVV du 16 janvier a été adoptée
  3. Le 9 juin 2017 une lettre de l'inspection académique annonce une décret qui paraîtra que le 27 juin pour ajouter une dérogation à la loi sur la semaine de 4jours et demi de 2013.
  4. Le 15 juin 2017 la Région Centre Val de Loire, responsable des transports fait savoir, en référence à la lettre de l'éducation du 9 juin que les transports ne doivent pas être modifiés
  5. Le 22 juin 2017 le conseil syndical du SIEPVV, faute de directive claire et dans l'intérêt des enfants te de leur famille décide le maintien de l'organisation adoptée le 6 avril et accepte un aménagement des enseignants
  6. Le 27 juin, un coup de force est tenté pour organiser un conseil d'école le 29 juin 2017
  7. Le 7 juillet 2017, un conseil d'école se tient sous l'impulsion de l'éducation nationale pour apprendre que le vote sur un éventuel retour à la semaine de 4 jours est impossible sur le RPI et une manipulation honteuse des enseignants tente d'abroger la décision du 6 avril 2017.
  8. Le 13 juillet l'inspecteur d'académie met fin à l'agitation des ses personnels et maintien la décision du 6 avril.

L'école est un service public pour les enfants et les familles du territoire des communes de Maillé, Marcilly, Nouâtre, Ports et Pussigny.

A ce titre l'éducation nationale et les collectivités locales ont le devoir de veiller à la qualité du service rendu dans l'intérêt des usagers.

La ruralité est trop souvent déshéritée pour offrir aux enfants un cadre éducatif qui ne se résume pas à la simple présence du temps scolaire.

Le SIEPVV a fait le choix d'accompagner fortement l'action éducative.